Avant-propos :

Ayant fait les frais de troubles du comportement alimentaire quand je parle de jeûne ou tout autre pratique alimentaire, je le fais sérieusement et uniquement quand je suis convaincue que c’est une chose bénéfique.  Et je souhaite commencer cet article en précisant immédiatement que si on vous a vendu le jeûne intermittent comme une solution miracle pour maigrir … Et bien, on vous a menti ! Les bienfaits du jeûne sous toutes ses formes (même il se bute encore à quelques septiques) ne sont plus à prouver. Mais, si vous cherchez simplement à maigrir, alors ce n’est pas la solution pour vous. Et comme pour tout ce qui touche à votre santé si vous avez des doutes ou des questions, parlez-en à votre médecin traitant.

Dans cet article, je vous partage mon expérience avec le jeûne intermittent afin de vous guider si vous vous sentez intrigué par cette méthode ! Mais, n’oubliez pas que ce qui peut me convenir, peut ne pas être adapté pour vous : écoutez-vous !

  • Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Aussi connu sous le nom de jeûne hydrique, des études sont menées sur cette pratique depuis 1943 mais c’est en réalité une pratique ancestrale. Il s’agit d’alterner des périodes de jeûne et des périodes de prise alimentaire. La pratique la plus rependue est la 16/8. 16 heures de jeûne (aucune nourriture ou boisson, à l’exception de l’eau, tisane, thé et café noir) et 8 heures où vous vous alimentez normalement. En gros, si vous dînez vers 20h, vous ne prendrez votre prochain repas que 16h plus tard, soit vers 12h. Il existe aussi les méthodes 18/6 et 20/4. Durant les fenêtres de temps où vous mangez, le but n’est pas de réduire le nombre de calories, ni au contraire de se goinfrer, mais d’apprendre à étaler vos besoins caloriques journalier sur cette plus petite période de temps. Dans l’exemple donné, il n’y a pas de petit déjeuner, il vous faudra alors prendre une collation entre votre déjeuner et votre diner. Mais quel est le but alors ? Eh bien, il s’agit principalement de mettre au repos votre système digestif. En effet dans nos sociétés occidentales, nous passons nos journées à manger et, entre les repas, à grignoter, ce qui ne laisse aucun répit à notre système digestif. Dans le cadre du jeûne, la grande fenêtre où vous ne mangez pas va permettre de trouver ce répit !

  • Comment je pratique le jeûne intermittent ?

J’ai commencé la pratique du jeûne intermittent il y a un an. Je pratique le 16/8. Pour faire clair, voici un résumé d’une journée type :

5h30 : Réveil et Yoga

5h50 : Je prends un grand verre d’eau avec du citron

6h : Ma séance de sport quotidienne (entre 40 et 50 minutes) durant laquelle je bois en moyenne 1 litre d’eau

7h : Café

12h30 : Pause déjeuner, je prends alors mon premier repas

16h : Collation et tisane

19h30 : Dîner

20h30 : Yoga et tisane

22h : Dodo

Je suis cette pratique du lundi au vendredi et le week-end je me laisse le champ libre. Si je ressens le besoin de jeûner, je jeûne mais si au contraire j’ai envie d’un pain au chocolat à 8h du matin, va pour un pain au chocolat ! 🙂

Si les retours sur cet article sont positifs et que cela vous intéresse, je pourrais approfondir le sujet et vous faire un article du type « une journée dans mon assiette » afin que vous voyez ce que je mange et comment je fais en sorte d’avoir assez de nutriments et de calories pour être en forme et être efficace durant mes séances de fitness.

  • Quelles difficultés j’ai rencontré ?

J’avais peur en commençant cette pratique de mourir de faim avant d’atteindre 12h30 et mon premier repas. J’étais quelqu’un qui aimait énormément le petit déjeuner (en plus je déjeuner salé : pain, avocat et œufs !) et je pensais que je ne tiendrais pas sans ce repas ! Les premiers jours je me focalisais uniquement sur le manque de nourriture, j’avais envie de pleurer et de manger tout et n’importe quoi. Puis, au bout du troisième jour, je me suis rendue compte que j’avais envie de manger mais que je n’avais pas faim, je ne ressentais pas la sensation physique de faim, ça a été le déclic et depuis ça ne m’a plus jamais posé de problème de ne pas déjeuner le matin.

Ça n’a pas été mon cas, mais mettre au repos son système digestif signifie aussi le ralentir et cela peut créer un effet de constipation. C’est bien souvent parce que la prise alimentaire n’est pas suffisante. Donc, je répète, mais sauter un repas ne veut pas dire le supprimer, il faut donc manger en quantité suffisante sur une plage horaire plus restreinte. (Je vous conseille aussi d’augmenter votre consommation de fibre).

  • Quels bénéfices m’apportent cette pratique ?

Pour certain le jeûne semble impossible, dangereux ou mauvais pour la santé. Mais quand il est bien pratiqué il présente tant de bénéfices et de vertus que ça laisse rêveur.

La première grosse amélioration que j’ai noté, c’est celle de mes facultés cognitives. Avant le jeûne intermittent, quand arrivait 10h le matin j’étais épuisée, affamée et plus du tout concentrée sur mon travail. Maintenant, le matin c’est là où j’abats la plus grosse quantité de travail, où je suis bien plus concentrée, efficace et je ne suis pas affamée du tout. Je suis en forme !

Deuxième amélioration notable mon système digestif ne s’est jamais aussi bien porté. J’ai un excellent transit, moins de ballonnements et quasiment jamais de maux de ventre. Je suis légère !

Et pour finir, j’ai en effet perdu du poids mais j’insiste à nouveau, pas seulement à cause du jeûne mais parce que cette pratique m’a permis de réapprendre à manger : exit le grignotage, je ne m’empiffre pas, je ne me prive plus … J’ai trouvé un véritable équilibre (et ça, c’est la clé de tout !). Donc entre le sport, une alimentation saine et le jeûne intermittent j’ai améliorer ma silhouette. Je suis mieux dans ma peau !

Ne vous forcez pas à faire le jeûne intermittent parce que c’est tendance, explorez cette pratique et adaptez-la à vos besoins. Et il ne fait aucun doute que si vous vous l’appropriez intelligemment en suivant votre ressenti vous allez adorer cette méthode et l’adopter.

N’hésitez pas à me poser des questions car c’est un sujet vaste sur lequel j’adore échanger !

MArion.

Sources et ressources :

Si vous souhaitez vraiment reprendre votre santé en main et devenir la meilleure version de vous-même je vous conseille de vous abonner sans plus tarder à TrainSweatEat. Sissy Mua et son compagnon Tini ont créé une application complète et ce sont deux adeptes du Jeûne intermittent.  

https://www.trainsweateat.com/

Et voici une vidéo de Sissy qui explique son retour d’expérience avec le jeûne :

Je vous conseille également la lecture de cet article complet sur les bienfaits du jeûne intermittent sur la santé :

https://www.le-guide-sante.org/actualite/630-les-bienfaits-du-jeune-intermittent-pour-la-sante.html

Et bien sûr la page Wikipédia sur le jeûne intermittent :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Je%C3%BBne_intermittent

*

*

*

Foreword:

Having paid the price for eating disorders, when I talk about fasting or any other eating practice, I do it seriously and only when I am convinced that it is a beneficial thing. I would like to start this article by stating immediately that if you were sold intermittent fasting as a miracle solution to lose weight … Well, we lied to you! The benefits of fasting in all its forms (even if it still faces some septic) are no longer to be proven. However, if you are looking to just lose weight, then that is not the solution for you. In addition, of course if you have any doubt or any questions do not hesitate to exchange with your physician.

In this article, I share my experience with intermittent fasting to guide you if you feel intrigued by this method! But don’t forget that what may suit me may not be right for you: listen to yourself !  

1-   What is intermittent fasting?

Also known as water fasting, studies have been conducted on this practice since 1943 but it is actually an ancestral practice. It is a matter of alternating periods of fasting and periods of food intake. The most common practice is 16/8. 16 hours of fasting (no food or drink except water, herbal tea, tea and black coffee) and 8 hours where you normally eat. If you are having dinner around 8:00 p.m., you will not have your next meal until 16 hours later, around 12:00 p.m. There are also 18/6 and 20/4 methods. During the time windows where you eat, the goal is not to reduce the number of calories, or to over eat, but to learn how to spread your daily calories needs over this smaller period of time. In the example given, there is no breakfast, so you will have to have a snack between your lunch and your dinner. So what’s the point then? Well, it is mainly about putting your digestive system to rest. Indeed, in our Western societies, we spend our days eating and snaking, which leaves no rest to our digestive system. As part of fasting, the big window where you don’t eat will allow you to find that rest!

2-   How do I practice intermittent fasting?

I started intermittent fasting a year ago. I practice 16/8. To be clear, here is a summary of a typical day:

5:30 a.m.: Awakening and Yoga

5:50am: I take a large glass of water with lemon

6am: My daily workout (between 40 and 50 minutes) during which I drink an average of 1 liter of water

7am: Coffee

12:30 p.m.: Lunch break, so I have my first meal

4pm: Snack and herbal tea

7:30 p.m.: Dinner

8:30 p.m.: Yoga and herbal tea

10pm: Sleeping time

If the feedback on this article is positive and you are interested, I could go into the subject and give you an article like “a day on my plate” so that you can see what I eat and how I make sure I have enough nutriments and calories to be fit and effective during my fitness sessions. I follow this practice from Monday to Friday and on weekends I let myself be. If I feel the need to fast, I fast but if on the contrary I want a pain au chocolat at 8am, I go for it! 😉

3-   What difficulties have I encountered?

I was afraid when I started the practice of starving before I reached 12:30 and my first meal. I was someone who loved breakfast (plus I had salty ones: bread, avocado and eggs!) and I thought I would not make it without this meal! The first few days I focused only on the lack of food, I wanted to cry and eat everything and anything. Then, at the end of the third day, I realized that I wanted to eat but that I was not hungry, I did not have the physical feeling of hunger, it clicked and since it never caused me any problem not to have breakfast in the morning. It was not my case but resting your digestive system also means slowing it down and it can create a constipation effect. This is often because food intake is not enough. So, I repeat, but skipping a meal doesn’t mean removing it, so you have to eat in sufficient quantities over a smaller time slot. (I also advise you to increase your fiber consumption).

4-   What benefits does this practice brings me?

For some, fasting seems impossible, dangerous or bad for health. Nevertheless, when it is well practiced it has so many benefits and virtues that it leaves you speechless. The first big improvement I noticed was my cognitive abilities. Before the intermittent fasting, when it arrived at 10am I was exhausted, hungry and not focused on my work. Now, in the morning, that is where I work harder, where I’m much more focused, efficient and I’m not hungry at all. I feel amazing! Second notable improvement: my digestive system has never been as good. I have excellent transit, less bloating and almost never stomach aches. I’m light! And finally, I have indeed lost weight but I insist again, not only because of fasting but because this practice allowed me to relearn to eat: exit snacking, I do not get stuffed, I do not deprive myself anymore … I found a real balance (and that’s the key to everything!). So between fitness, a healthy diet and intermittent fasting I improve my figure. I feel better in my own skin!

Do not force yourself to fast intermittently because it is trendy, explore this practice and adapt it to your needs. And there is no doubt that if you take it easy by following your feelings you’ll love this method and adopt it.

Marion

Bienvenue sur le blog lifestyle optimiste "De vous à Ma".
Moi c'est MArion, 32 ans, je vis à Grenoble, je suis hôtesse d'accueil depuis bientôt 3 ans et j'adore mon job. Je partage mon quotidien avec Indi (mon chien) et Kuka (ma chatte). #thesinglelife
Je me passionne pour le fitness, le yoga, la lecture et l'écriture, le make-up, le skin care, la musique, les fringues, et les séries télé entre autre.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voit tous les commentaires
Loula
Loula
3 mois il y a

Oh oui une journée dans ton assiette serait super !!

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x