On a tous des passions, des rêves et des envies… C’est ça qui rend la vie intéressante, qui nous motive et qui nous empêche de nous ennuyer. Certains de ses rêves sont plus difficilement atteignables que d’autres (« Non Marion c’est pas demain la vielle que tu épouses Brad Pitt ou que tu deviens milliardaire sans rien faire ! ») mais d’autres sont tout à fait accessibles si on s’en donne les moyens… Je vous le dis comme je le pense, si j’ai réussis à apprendre l’anglais de cette manière… Tout le monde peut en faire autant !

La première raison pour laquelle j’ai créé mon blog c’est parce que j’avais vraiment envie de pouvoir partager les choses de la vie qui me rendent heureuse, celles qui me rendent fière, celles qui me poussent à me dépasser, celles qui m’inspirent… Avoir réussis à devenir entièrement bilingue par moi-même est l’une de ces choses. Très tôt j’ai eu l’amour des langues et je voulais devenir polyglotte, depuis 10 ans j’y travaille. Je vous partage dans cet article les 5 astuces qui m’ont permis d’apprendre l’anglais sans retourner sur les bancs de l’école, sans pression et tout en m’amusant !

*Séries et films

Si je vous dis que tout à commencé avec la série Friends ça va peut-être vous paraître loufoque et pourtant… Je regarde cette série avec Sonia, ma meilleure amie, depuis que j’ai 10 ans et je trouvais que les blagues en VF tombaient parfois à plat. Et par curiosité j’ai commencé à regarder la série en VO et là je me suis mise à aimer encore plus la série, à la trouver bien plus drôle… Je me suis donc mise à regarder Friends en VO, puis Grey’s Anatomy, puis Gossip Girl, les frères Scott, bref toutes mes séries préférées. En les regardant en VO je les ai redécouvertes et j’en suis retombée amoureuse. Au début, je devais lire chaque sous-titre de manière assidue car j’avais oublié toutes mes notions d’anglais scolaire. C’est cependant cet exercice qui a permis à mon cerveau de faire le travail de traduction. Petit à petit à force d’entendre cette langue chaque jour mon oreille c’est habitué, certaines expressions me sont devenues familières, je me suis rendue compte que je regardais de moins en moins les sous-titres et que je comprenais de plus en plus ce qui se disait… Bien sûr je ne parle pas d’une amélioration en 15 jours mais bien d’une habitude de visionnage que j’ai mise en place depuis plusieurs années maintenant et qui m’a beaucoup servie. 

*Musiques

Un jour par curiosité, j’ai recherché la traduction des paroles de la chanson « 3 » de Britney Spears que je fredonnais souvent et dont la signification des paroles m’intriguait (« Que pouvait bien compter Britney avec autant d’entrain ? ») et là je suis tombée des nues quand la traduction est apparue :

1, 2, 3
Pas seulement toi et moi
Virage à 90 degrés
Et je suis prise entre deux
Et je compte
1, 2, 3
Peter, Paul et Mary
En route pour un plan à trois
Tout le monde aime …
Compter !


Et oui cette chanson iconique de l’année 2009 parle bien de plan à trois ! Quand j’ai réalisé cela, je me suis demandée, parmi le nombre de chanson que je chantais sans connaître leur signification combien portait un message aussi suggestif ? Et bien il se trouve que bien plus de la moitié des chansons qui existent dans le répertoire Anglo-saxon parlent de sexe ou font des allusions au sexe plus ou moins subtiles… Et à partir de ce moment-là je me suis mise à traduire toutes les chansons que j’aime. En le réécoutant et en connaissant leur signification cela m’a permis de travailler mon anglais sans même m’en rendre compte et aujourd’hui je n’ai même plus d’effort à faire puisque je comprends ce qui est dit à la première écoute. Plus de risque pour moi de chanter à tue-tête que je veux un plan à trois en allant faire mes courses 🙂 !

*Livres/ Podcasts

En progressant, je me suis également mise à lire en anglais. Cela demande un peu plus de travail car au début, avec mon dictionnaire à côté de moi, je traduisais un mot sur deux. Mais je me suis accroché car j’ai remarqué que la lecture améliorait ma compréhension, mon vocabulaire, ma technique et tout cela de manière très rapide. Il en va de même pour les podcasts, ils ont participé à l’amélioration fulgurante de mon niveau. Je n’écoute pas mille podcasts et j’en choisis avec sujets simples et qui m’intéressent (pop culture, actualité des séries, des stars…) Comme ça, ça reste un moment d’apprentissage mais sans prise de tête.

*Duolingo

Cette application entièrement gratuite (il existe « Duo Lingo plus » mais je ne m’en suis jamais servi je ne connais donc pas le coût mais la version gratuite est largement suffisante !) est une petite pépite. Elle permet de travailler les langues de façon ludique, simple, efficace et claire. On peut entièrement programmer son apprentissage à sa manière : combien de temps par jour on veut travailler, à quel rythme… Et dès l’inscription il y a un test de niveau afin de commencer sans que ce soit trop facile ou au contraire, trop difficile. L’application mobile est très bien pensée mais on peut également travailler sur ordinateur. Autre gros avantage : on peut cumuler les langues ! L’anglais, l’italien, l’allemand et l’espagnol sont disponibles.

*Voyages

Bien évidemment, le meilleur moyen de progresser dans une langue est de voyager dans un pays où elle est pratiquée. Il n’y a rien de tel que de s’immerger dans la langue sans issue de secours (très rare sont les pays où vous pourrez vous faire comprendre facilement en parlant uniquement français !). Si vous êtes dans un pays qui ne parle pas votre langue, pour vous faire comprendre vous allez devoir faire preuve d’adaptabilité et vous aurez alors la possibilité de pratiquer la langue sans restriction.

J’ai adoré me rendre en Thaïlande en 2010 pour y passer quelques mois car je commençais à peine à m’intéresser à l’anglais et ça a été un vrai test car les Thaïs avec leur accent, étaient difficiles à comprendre. Puis il y a eu une semaine à Londres en 2015, mon niveau était déjà bien meilleur et j’étais très heureuse de pouvoir avoir des conversations avec des londoniens dans les boutiques et restos. En 2017, il y a eu 8 jours à New York et durant ce voyage j’ai vraiment constaté à quel point j’avais fait des progrès car j’ai même reçu à plusieurs reprises des compliments de vrais new-yorkais quant à mon niveau d’anglais (je l’admets j’en suis encore fière comme un paon 3 ans après !). Enfin, en 2019 j’ai passé un week-end en solo à Londres et là j’étais clairement comme un poisson dans l’eau.

Si je devais résumer je dirais que pour apprendre une langue en dehors du système scolaire, il n’y a pas de recette magique, il faut simplement en avoir vraiment envie et trouver une façon d’apprendre qui nous convienne. En juin 2020, j’ai passé l’examen TOEIC d’anglais et j’ai obtenu le score de 985 sur 990 et cela en utilisant les 5 astuces que je viens de vous décrire. Je suis donc considéré comme bilingue et cela me sert grandement dans mon parcours professionnel. Donc ma passion des langues me sert vraiment. Et pour continuer sur la même voie, je travaille en parallèle sur l’Espagnol (j’ai un excellent niveau mais je ne suis pas encore bilingue !) et je viens de commencer l’Italien. Pendant le confinement volume 1 l’année dernière j’avais également commencé l’apprentissage de la langue des signes et j’y reviendrai un jour sans aucun doute. Je suis ma passion et d’ici quelques années j’espère pouvoir dire fièrement je suis polyglotte.

MArion

Sources:

Pour regarder Friends de A à Z et se faire un trip nostalgique tout en apprenant l’anglais:

https://www.fnac.com/a3685051/Friends-Coffret-integral-des-Saisons-1-a-10-Edition-Speciale-Fnac-Jennifer-Aniston-DVD-Zone-2#omnsearchpos=9

En savoir plus sur la chanson 3 de Britney Spears:

https://fr.wikipedia.org/wiki/3_(chanson)

Commencer l’apprentissage d’une langue sur Duolingo:

https://www.duolingo.com/

N’hésitez pas à télécharger Deezer afin de pouvoir écouter votre musique tout en lisant les paroles ! 🙂

*

*

*

How did I become bilingual without going back to school?

We all have passions, dreams and desires… That is what makes life interesting, motivates us and keeps us from getting bored. Some of his dreams are more difficult to achieve than others (“No Marion no matter I much you want it you’re not going to marry Brad Pitt or you become a billionaire without doing anything!”). However, others are quite accessible if we give ourselves the means …It is pretty plain and simple, if I managed to learn English that way… Everyone can do the same! The first reason I created my blog is that I really wanted to be able to share the things in life that make me happy, that make me proud, that drive me to surpass myself, what inspires me… Having succeeded in becoming bilingual by myself is one of those things. Very early on, I had a love of languages and I wanted to become a polyglot, and I’ve been working on that goal for ten years .In this article I share with you the 5 tricks that allowed me to learn English without going back to school, without pressure and while having fun!

*Series and films

If I tell you that everything start with the series Friends it may seem wacky and yet … I have been watching this show with Sonia, my best friend, since I was 10 years old and I found that the jokes in the French version, sometimes didn’t quite work. And out of curiosity I started to watch the series in VO and then I began to love the series even more, to find it much funnier … So I started watching Friends in VO, then Grey’s Anatomy, then Gossip Girl, then One Three Hill, in short all my favorite TV shows. Looking at them in VO I rediscovered them and I fell in love with them even more. At first, I had to read each subtitle assiduously because I had forgotten all my notions of English. However, this exercise allowed my brain to do the translation work. Gradually, by dint of hearing this language every day my ear get used to it. Some expressions became familiar to me. I realized that I was looking less and less at the subtitles and that I understood more and more what was being said … Of course, I’m not talking about an improvement in 15 days. Nevertheless, this habit that I have been putting in place for several years now has served me a lot.

*Music

One day out of curiosity, I searched for the translation of the lyrics of the song “3” by Britney Spears that I often hummed and whose meaning of the lyrics intrigued me (“What could Britney count with so much spirit?”). And there I was in shock when the translation appeared:

1, 2, 3

 Not just you and me.

 90-degree turn

 And I’m caught between two

 And I count

 1, 2, 3

 Peter, Paul and Mary

 On the way to a three-way plan

 Everyone loves…

 Counting!

Well, yes, this iconic song of 2009 speaks of threesomes! When I realized this, I wondered, among the number of songs I sang without knowing their meaning how much carried a message so suggestive. It turns out that over half of the songs that exist in the Anglo-Saxon repertoire speak of sex or make sex allusions more or less subtle … And from that moment on, I started translating all the songs I love. Listening to it again and knowing their meaning allowed me to work my English without even realizing it and today I have no effort to make since I understand what is being said in the first listen. No more risk for me to sing at the top of my lungs that I want a threesome while going shopping!  

Books/ Podcasts

As I progressed, I also began to read in English. It takes a little more work because at first, with my dictionary next to me, I translated one word out of two. However, I hung on because I noticed that reading improved my understanding, my vocabulary, my technique and all of this, very quickly. The same goes for podcasts, they have contributed to the speed improvement of my level. I do not listen to a thousand podcasts and I choose ones with simple topics that interest me (pop culture, news series, stars …) That way, it is still a learning moment but without a headache.

Duolingo

This application completely free (there is “Duo Lingo plus” but I never used it so I do not know the cost but the free version is more than enough!) is a gem. It makes it possible to work languages in a fun, simple, efficient and clear way. You can fully program your learning in your own way: how long a day you want to work, how fast… As soon as you register there is a level test to start without the learning process being too easy or on the contrary, too difficult. The mobile application is very well thought out but you can also work on a computer. Another big advantage: you can combine languages! English, Italian, German and Spanish are available.

Travel

Of course, the best way to progress in a language is to travel to a country where it is practiced. There is nothing like immersing yourself in the language (very rare are the countries where you can easily be understood by speaking only French!). If you are in a country that does not speak your language, to make yourself understood you will have to adapt and you will then have the opportunity to practice the language without restriction. I loved going to Thailand in 2010 to spend a few months there because I was just starting to really get interested in English and it was a real test because the Thai people with their accent, were hard to understand. Then there was a week in London in 2015, my level was already much better and I was very happy to be able to have conversations with Londoners in shops and restaurants. In 2017, there were 8 days in New York and during this trip I really saw how much progress I had made because I even received several compliments from real New Yorkers about my level of English (I admit I’m still proud as a peacock 3 years later!). Finally, in 2019, I spent a weekend solo in London and there I felt like a fish in tank.

If I had to summarize I would say that in order to learn a language outside the school system, there is no magic recipe, you just have to really want it and find a way to learn that suits you. In June 2020, I took the TOEIC English exam and got the score of 985 out of 990 using the five tips I just described. I am therefore considered bilingual and this serves me greatly in my career. Therefore, my passion for languages really serves me. In addition, to continue on the same path, I work in parallel on the Spanish (I have an excellent level but I am not bilingual yet!) and I just started Italian. During the first lockdown, I started learning sign language and I will come back to it one day without a doubt. I am passionate about it and in a few years, I hope to be able to say proudly I am polyglot.

Marion

Bienvenue sur le blog lifestyle optimiste "De vous à Ma".
Moi c'est MArion, 32 ans, je vis à Grenoble, je suis hôtesse d'accueil depuis bientôt 3 ans et j'adore mon job. Je partage mon quotidien avec Indi (mon chien) et Kuka (ma chatte). #thesinglelife
Je me passionne pour le fitness, le yoga, la lecture et l'écriture, le make-up, le skin care, la musique, les fringues, et les séries télé entre autre.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voit tous les commentaires
Loula
Loula
2 mois il y a

Top !!

Jacques Brivio
Jacques Brivio
1 mois il y a

Excellents conseils à travers une bonne approche: ludique et peu contraignante (pour les motivés de base!), pour les plus fonceurs c’est “à la carte” et c’est très bien. Et ta note a l’exam. ce n’est pas rien! J’avais été impressionné et je confirme “l’impression”!
Congrats!

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x