Le 7 mars 2021, Oprah Winfrey signe l’une des interviews les plus attendues de l’année. Harry Windsor et sa femme Meghan décide de prendre la parole suite à leur départ de la famille royale en janvier 2020. Cette interview a provoqué un grand battage médiatique et a placé la famille royale britannique dans l’embarras. Si les propos tenus par le couple princier sur la froideur de la firme ont fait beaucoup réagir c’est en grande partie car ils sont l’écho de ce que Lady Diana, la mère d’Harry, décrivait 30 ans plus tôt. Revoir le livre d’Andrew Morton à la tête des bestsellers au Royaume Uni m’a donné envie de me replonger dans cette biographie d’un genre unique.

J’ai toujours été fascinée par la famille royale Windsor. Enfant, j’étais subjuguée par le fait qu’une femme, une reine qui plus est, soit à la tête du Commonwealth… Mais mon engouement était surtout lié à la princesse de Galles. A travers mes yeux d’enfant, je la voyais comme la concrétisation en chair et en os de toutes les jolies histoires qu’on raconte aux petites filles. Le 31 août 1997, l’annonce du décès de Diana Spencer m’a, comme de très nombreuses personnes à travers le monde, profondément émue. En grandissant, je me suis vraiment intéressée à son histoire et j’ai découvert la réalité de ce qu’avait été sa vie : tout sauf un conte de fées ! Mon affection pour elle s’en ai accrue ! Il y a 3 ans, j’ai fait venir de Londres, pour mon anniversaire, une édition spéciale du livre d’Andrew Morton, Diana, Her true story in her own words et j’ai dévoré ce livre en 2 jours ! Je vous dis pourquoi ce livre m’a marqué et pourquoi je vous en conseille la lecture.

Pour comprendre la teneur du livre replaçons le dans son contexte. Lorsque le livre Diana, Her true Story sort en 1992 Andrew Morton se fait lyncher par la presse et l’opinion publique britannique qui l’accusent d’avoir invité l’histoire qui y est décrite de toute pièce. Et pourtant ! Isolée, dénigrée et incomprise par la famille royale britannique. Humiliée, discréditée et mal traitée par un mari infidèle, dès la fin des années 80 Diana comprends qu’elle est coincée dans un mariage sans amour qui a été vendue au monde comme le plus grand conte de fées des temps moderne. Mais loin d’être « l’agneau sacrificiel » (1) que la famille royale pensait avoir trouvé pour Charles, Diana va tirer de ces désillusions la force nécessaire pour dire la vérité sur sa vie et sur son mariage. Elle recherche alors une personne digne de confiance pour écrire cette histoire. Andrew Morton a déjà écrit de nombreux livre sur la famille royale et il est en train de faire des recherches sur Diana lorsque celle-ci le choisit. La princesse des cœurs ne se sent pas en sécurité à Kensington Palace où elle réside et elle se sait surveillée par la firme (2). Participer à se livre sans se dévoiler n’est pas une mince affaire, ils ne peuvent pas se rencontrer autant que nécessaire sans éveiller des soupçons, Lady Di a alors l’idée de communiquer avec Morton à travers un système de cassettes (3) : l’auteur lui fait parvenir des questions par l’intervalle de l’un des membres du personnel fidèle et loyal à Diana, et celle-ci lui retourne l’enregistrement de ces réponses. Ce processus prend du temps, parfois Diana s’ouvre, parfois elle répond à peine aux questions. Morton ne lâche pas car il sait que ce que lui raconte la princesse va faire l’effet d’une bombe. La sortie du livre crée un engouement sans précédent et choque profondément l’Angleterre, mais surtout divise. Les défenseurs de la monarchie voient Morton comme un menteur et les « fans » de Diana sont convaincues. A Buckingham Palace cependant, on soupçonne immédiatement Diana d’être derrière ce livre. C’est pour se protéger qu’elle nie en bloc les accusations et cache farouchement son implication. Ce n’est que lors de son interview choc avec la BBC en 1995 que Diana avouera enfin publiquement sa participation à l’ouvrage.

On sait donc maintenant que les propos contenus dans cet ouvrage ne viennent pas « d’une source proche de la princesse » mais bel et bien de Diana en personne ! L’histoire n’en ai que plus bouleversante. Diana princesse de Galles n’est pas que la mère de William et Harry, la proie traquée par les paparazzis, la femme trahie par Charles et Camilla Parker Bowles, l’icône de mode : elle est une personne à part entière avec ses parts d’ombres, son histoire. Diana, Her True Story reste à ce jour son témoignage le plus complet sur sa vie. Ce livre est unique car il nous ouvre les portes de la monarchie britannique comme cela n’avait jamais été fait auparavant. Cette institution y est décrite sous un visage peu flatteur, où les nombreux cris de détresse de Diana sont restés sans réponses. Les nombreux obstacles qu’elle a surmonté y sont livrés sans filtre. Son enfance bouleversée par le divorce de ses parents et le sentiment d’abandon profond que cela à fait germer en elle. Son adolescence où elle ressentira très vite « le besoin de se préserver des garçons » car elle se sent destiné à quelque chose de grand. Elle évoque sans détour sa relation difficile avec ses deux parents. Elle livre des anecdotes cocasses et parfois tragiques sur son mariage. Elle dévoile la froideur de la famille royale. Les moqueries et les trahisons de Charles. Elle évoque sa santé mentale sans détour : boulimie, crise d’angoisse, syndrome postpartum, dépression et même tentative de suicide. Au fils des pages, on découvre comment une enfant naïve de la haute aristocratie devenue femme a été choisie pour devenir l’épouse de l’héritier du trône d’Angleterre et comment elle s’est retrouvé prise au piège d’un rôle qui ne lui plaisait pas. Comment une jeune femme peu sûre de sa place dans le monde est devenue le visage de combat sérieux telle que la lutte contre le Sida ou les mines anti personnelles. Comment, elle a fait de ses doutes une force, comment elle a changé le cours de son destin.  

Si vous souhaitez découvrir le vrai visage de l’une des femmes les plus célèbres au monde, si vous avez envie de découvrir sa vraie histoire et comment elle avait repris le contrôle de sa vie avant de périr tragiquement sous le pont de L’Alma à Paris, je vous conseille chaudement la lecture de ce livre qui m’a ouvert les yeux sur se qu’être une princesse veut vraiment dire. Diana par sa grâce, son courage et sa force reste 25 ans après sa disparition la « reine des cœurs » (4) !

MArion.

La version du livre dont je parle dans cet article est Diana, her true strory in her own words, la version sortie après le décès de Diana, il s’agit donc d’une version modifiée avec plus de témoignages notamment celui de l’auteur sur la réalité du processus d’écriture de l’ouvrage. Le livre sorti en 1992 s’intitule Diana, her true story.

  1.  : expression employée par Diana elle-même pour décrire son mariage dans le livre.
  2.  : nom donnée à la famille royale
  3.  : Disponible en ligne, National Geographic a obtenu les droits des enregistrements et crée un documentaire où l’on entend les interviews originales. https://www.natgeotv.com/za/shows/natgeo/princess-diana-lost-tapes
  4. : Diana emploie cette expression dans son interview avec la BBC en 1995.

Sources :

Si vous voulez vous divertir tout en essayant d’en apprendre plus sur la monarchie britannique vous devez (c’est pas un ordre mais presque !) regarder la série The Crown.

Comme toujours je vous conseille la page Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diana_Spencer

Et le livre est disponible sur de nombreux sites :

https://www.momox-shop.fr/andrew-morton-diana-sa-vraie-histoire-gebundene-ausgabe-M02724271750.html

*

*

*

On March 7, 2021, Oprah Winfrey signed one of the most anticipated interviews of the year. Harry Windsor and his wife Meghan decided to speak following their departure from the Royal Family in January 2020. This interview caused a great hype and embarrassed the British royal family. If the princely couple’s comments about the firm’s coldness have caused a great deal of reaction, it is largely because they are an echo of what Lady Diana, Harry’s mother, described 30 years earlier. Seeing Andrew Morton’s book at the top of UK bestsellers made me want to immerse myself in this biography of a unique genre.

The Windsor Royal Family has always fascinated me. As a child, I was captivated by the fact that a woman, a queen, is the head of the Commonwealth… My infatuation was mostly related to the Princess of Wales. Through my child’s eyes, I saw it as the living symbol of all the beautiful stories that are told to little girls. On August 31, 1997, the news of Diana Spencer’s death, like many people around the world, deeply moved me. Growing up, I took a real interest in her story and I discovered the reality of what his life had been like : anything but a fairy tale! My affection for her grew harder! Three years ago, I brought a special edition of Andrew Morton’s book, Diana, Her true story, in her own words and I devoured this book in 2 days for my birthday! I tell you why this book has marked me and why I recommend reading it. To understand the content of the book let us put it in context. When the book Diana, Her true Story was published in 1992, Andrew Morton was lynched by the British press and public opinion, who accused him of inviting the story described there from scratch. Yet! Isolated, denigrated and misunderstood by the British royal family. Humiliated, discredited and mistreated by an unfaithful husband, in the late 80s Diana understands that she is stuck in a loveless marriage that has been sold to the world as the greatest fairy tale of modern times. But far from being the “sacrificial lamb” (1) that the royal family thought they had found for Charles, Diana will draw from these disillusions the strength necessary to tell the truth about her life and her marriage. She then looks for a trustworthy person to write this story. Andrew Morton has already written many books on the royal family and is researching Diana when she chooses it. The Princess of Hearts does not feel safe at Kensington Palace where she resides and knows she is being watched by the firm (2). Participating in the book without revealing himself is no small task. They cannot meet as much as necessary without raising suspicions; Lady Di then has the idea of communicating with Morton through a system of cassettes (3): the author sends him questions from the interval of one of the staff members loyal to Diana, and returns to him the recording of these answers. This process takes time, sometimes Diana opens up, and sometimes she barely answers questions. Morton does not let go because he knows that what the princess tells him will make the effect of a bomb. The release of the book created an unprecedented craze and deeply shocked England, but above all divided. Defenders of the monarchy see Morton as a liar and Diana’s “fans” are convinced. At Buckingham Palace, however, Diana is immediately suspected of being behind this book. It is to protect herself that she denies the accusations and fiercely hides her involvement. It was only during her shock interview with the BBC in 1995 that Diana finally publicly confessed to her participation in the book. We now know that the words contained in this book do not come “from a source close to the princess” but from Diana herself! The story is even more upsetting. Diana Princess of Wales is not just the mother of William and Harry, the prey stalked by the paparazzi, the woman betrayed by Charles and Camilla Parker Bowles, the fashion icon: she is a person in her own right with her shadows, her story and Diana, Her True Story remains to this day her most complete testimony about her life. This book is unique because it opens the doors of the British monarchy to us like never before. This institution is described in an unflattering face, where Diana’s many cries of distress have gone unanswered. The many obstacles it has overcome are delivered without a filter. Her childhood was turned upside down by her parents’ divorce and the sense of profound abandonment that sprouted in her. Her adolescence where she will soon feel “the need to protect herself from boys” because she feels destined for something big. She speaks candidly about her difficult relationship with both her parents. She gives funny and sometimes tragic anecdotes about her marriage. It reveals the coldness of the royal family. Charles’s mockery and betrayals. She talks about her mental health bluntly: bulimia, anxiety attack, postpartum, depression and even attempted suicide. The thread of the pages reveals how a child of the high aristocracy turned woman was chosen to become the wife of the heir to the throne and how she found herself trapped in a role that she did not like. How a naïve and insecure young woman of her place became the face of serious combat such as the fight against AIDS or anti-personnel mines. How, she made her doubts a strength, how she changed the course of her destiny. If you want to discover the true face of one of the most famous women in the world. If you want to discover her true story and how she had regained control of her life before tragically perishing under the bridge of L’Alma in Paris, I warmly advise you reading this book that opened my eyes to what being a princess really means. Diana by her grace, courage and strength remains 25 years after her death the “queen of hearts”!

MArion.

(1)   : expression used by Diana herself to describe her marriage in the book.

(2)   : name given to the royal family

(3)   : Available online, National Geographic has obtained the rights to the recordings and is creating a documentary that features original interviews. https://www.natgeotv.com/za/shows/natgeo/princess-diana-lost-tapes

Marion

Bienvenue sur le blog lifestyle optimiste "De vous à Ma".
Moi c'est MArion, 32 ans, je vis à Grenoble, je suis hôtesse d'accueil depuis bientôt 3 ans et j'adore mon job. Je partage mon quotidien avec Indi (mon chien) et Kuka (ma chatte). #thesinglelife
Je me passionne pour le fitness, le yoga, la lecture et l'écriture, le make-up, le skin care, la musique, les fringues, et les séries télé entre autre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voit tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x